AU JARDIN :

Lier les céleris et les premières chicorées-scaroles. Finir de semer les salades à hiverner, les épinards et la mâche. Planter les fraisiers. Enlever les feuilles des plants de tomates pour réserver la sève aux fruits. A partir du 15, arroser le matin. Tailler les haies de conifères. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AUX CHAMPS :

Derniers regains. Labours. Semer le colza. En altitude: premières semailles de seigle, orge et blé. Arracher les pommes de terre. Récolter les premiers maïs. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AU VERGER :

Vers le 20, récolter les fruits, sans attendre leur complète maturité. Aérer le fruitier. Greffer en incrustation les fruitiers à noyaux (jusqu’au 15). 

 

 

 

 

 

 

 

 

À LA VIGNE :

Ne vendanger qu’après complète maturité, sauf en cas de grandes pluies. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AU RUCHER :

Resserrer les colonies et les préserver du froid. Nourrir avec un sirop concentré pour assurer des provisions suffisantes (20 kg de réserves par ruche). Mettre en hivernage, placer les grilles d’entrée contre les rongeurs.

Faire la déclaration annuelle des ruches entre le 1er septembre et le 31 décembre, par papier : Cerfa n° 13995*03, ou par Internet : www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr .

 

 

 

 

 

 

 

 

CHAMPIGNON :

C’est l’époque des champignons qui poussent en abondance dans les forêts, comme les clitocybes nébuleux, les laccaires, les russules et lactaires, les derniers bolets et d’autres espèces moins connues comme l’excellent polypore des brebis. Dans les prés et forêts, on trouve encore les excellentes psalliotes et lépiotes, mais aussi les dangereuses amanites. 

 

 

 

 

 

 

 

 

PLANTES MÉDICINALES :

Recueillir les fleurs de houblon, d’achillée, les racines de saponaire, la guimauve, la chicorée sauvage et le chiendent. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À LA CAVE :

Nettoyer et préparer le matériel de récolte.